1

Kowloon, l’autre face d’Hong-Kong

Pour ceux qui ne connaissent pas trop Hong-Kong, il faut savoir que le territoire se compose de l’île de Hong-Kong (en violet sur la carte), de la péninsule de Kowloon, des New Territories (“nouveaux territoires”) et de 200 autres îles dont Lantau, le tout s’étendant sur seulement un peu plus de 1000km2 pour 7/8 millions d’habitants!

Hong_Kong_districts_map“Hong Kong districts map” by Peter Fitzgerald, amendments by Globe-trotter 

Après Hong-Kong (épisode 1) et Lantau (épisode 2), nous voici donc à Kowloon! S’il y a bien quelque chose de formidable sur le territoire, ce sont les transports: bus, tram, métro, ferry, taxi, télécabine et même hélicoptère, la ville n’est pas mal desservie. Pour nous rendre à Kowloon, nous avons opté pour le fameux Star Ferry, un brin rétro, rapide et pas cher (2,50HK$).

kowloon

kowloon2

kowloon4Beau temps, belle mer…

kowloon5Oui, Albertine a le pied marin!

kowloon3L’exploration de la péninsule a commencé par un peu de shopping et un sandwich (brie et rosette… parce que le riz, ça va bien 2 secondes…) du côté de Harbour City et Nathan Road.

kowloon14Des buildings, des buildings, des buildings!

kowloon13La plus haute tour, c’est le Ritz… Un hôtel pour les pauvres!

kowloon6Vive les mariés!!!

kowloon7

kowloon8 kowloon12

Puis, nous avons migré vers Kowloon Park, histoire qu’Albertine profite un peu du week-end hors de sa poussette!

kowloon18

kowloon10 kowloon11

Zouuuu!

kowloon9 kowloon15

Mais qu’est-ce qu’Albertine a repéré derrière les barrières???

kowloon16Des flamands roses!

kowloon17La visite de Kowloon ne serait pas complète sans un tour sur l’Avenue des Stars… Bon Kowloon, c’est bien évidemment beaucoup plus grand que ça mais nous nous sommes contentés de la partie touristique. C’est drôle comme Hong-Kong est petite et en même temps tellement dense que les journées y filent bien trop vite!

kowloon22

kowloon29

kowloon26

kowloon25L’Avenue des Stars avec de grandes, grandes stars comme… (c’est qui lui???)

kowloon24

kowloon27La voilà, la vraie star!

kowloon23

kowloon28

kowloon32Une petite photo souvenir ou photo blague? Oui, la meuf en jaune fait le grand écart!!!

kowloon19

kowloon20Derrière, le musée d’Art Moderne, des bancs/chariots/tables à pelouse!

kowloon21 kowloon31

kowloon30Et pour finir, le Clock Tower!

Clap de fin pour ce week-end à Hong-Kong… Ce fut très agréable bien qu’un peu court pour tout voir… On y reviendra peut-être, sait-on jamais! En attendant, il est déjà temps de préparer le voyage suivant!!!

J-8 🙂

Advertisements
10

Coup de blues à Kuala Lumpur

Nous avons atterri ce matin à Kuala Lumpur. Après presque 3 semaines de vacances en France, ça fait du bien de retrouver son chez-soi, ses petites affaires et la routine du quotidien. Ça va aussi faire du bien de détoxifier un peu l’organisme après cet abus de foie gras, viandes en sauce, fromages, charcuterie, bons vins, champagne, chocolat, viennoiseries et spécialités bretonnes pur beurre (sinon c’est pas bon!)…

Albertine aussi était ravie de retrouver son univers… Après quelques minutes d’hésitation, elle a retrouvé ses jouets et sa chambre avec joie et surtout son doudou âne qui était resté garder la maison.

Les vacances sont passées très vite, nous avons bien profité de la famille (même si ce n’est jamais assez) et nous avons fait le plein de bon air marin!

Les gens qu’on aime, des assiettes bien remplies et plein de cadeaux au pied du sapin… Tous les ingrédients étaient réunis pour passer de belles fêtes et nous avons passé de belles fêtes mais…

(Oui, il y a toujours un “mais”…)

Le blues m’a frappée, le genre de coup de blues vraiment inattendu et soudain… D’un coup d’un seul, je ne veux plus vivre loin de la famille, d’un coup d’un seul, ils me manquent et pire que ça, j’ai l’impression de priver Albertine de ses papis et mamies, tontons et taties, cousines et grand-mamies… Voir Albertine découvrir sa famille comme si c’était la première fois par manque d’habitude m’a brisé le cœur et voir les papis-mamies si heureux et en même temps si tristes de savoir qu’ils devront à nouveau attendre 7 mois pour la serrer dans leurs bras et l’embrasser n’a pas arrangé les choses…

Jusque là, je n’avais jamais ressenti de peine à vivre si loin. L’envie d’aventure et de découverte était plus forte que le reste. On s’est éloigné un peu plus à chaque fois, je ne pensais pas que ce serait si difficile et encore moins que j’aurais envie de rentrer ou de me rapprocher un jour.

C’est d’autant plus dommage que j’adore la Malaisie et l’Asie du Sud-Est et qu’on a programmé plein de voyages et de week-ends pour cette année et qu’on est décidé à bien en profiter! J’espère juste que ce coup de blues ne va pas trop gâcher cette expatriation… La France ne me manque pas, je suis ravie d’en profiter à chaque fois qu’on rentre, je voudrais juste être plus proche de la famille, essentiellement pour Albertine. C’est important la famille et quand on a des enfants, on s’en rend vraiment compte. Beaucoup d’autres expats doivent partager mon sentiment. C’est un peu le revers de la médaille…

Il va peut être falloir revoir nos plans pour le futur… Mais en attendant, il faut défaire les valises!