0

Premiers préparatifs de Noël (DIY)

J’ai l’impression que cette année, Noël est en avance… La sapin est déjà fait chez la voisine depuis une semaine, Mamie Régine s’y est attelée ce week-end tout comme les cousines Maëlys et Lylou. Alors pas le choix, nous n’allions pas être les dernières à se jeter corps et âme dans les guirlandes.

dsc_3970-2

Pour occuper ma petite assistante, pendant le tri des décos et la mise en place du sapin, je lui ai fait faire une première petite activité de Noël: glisser des perles en bois sur un fil. Albertine a beaucoup de dextérité, c’est impressionnant, ce fut donc un jeu d’enfant.

dsc_3955

dsc_3960

Ce qui l’a interessée particulièrement, ce sont les lettres sur les perles avec lesquelles elle a pu écrire son prénom. Albertine apprend l’alphabet en anglais à l’école et connait déjà plein de lettres. Le souci c’est quand je lui demande un “I” et qu’elle me sort un “E” (qui se prononce “I” en anglais)… Bref, on s’est un peu mélangé les pinceaux 😂

dsc_3967-2

Pendant ce temps là, Rosalie grignote ses doigts dans son transat…

dsc_3978

Et voilà, il n’y a plus qu’à faire pareil pour Rosalie, Papa et Maman. Fastoche!

Advertisements
2

Pimp my ride {DIY}

À presque 3 ans, le moment est venu pour Albertine de passer de son porteur en bois à un  son premier vélo à pédales. Je m’étais initialement dit que ce serait le cadeau idéal pour son anniversaire… Mais ce week-end, en faisant les boutiques, nous sommes tombés sur un petit modèle pliable, à 3 roues et dont les pédales sont faciles à atteindre et à manoeuvrer pour les petits. Albertine l’a essayé et adopté tout de suite dans la boutique.

Existant en 3 couleurs, nous l’avons laissée choisir et c’est le bleu Schtroumpf qui a eu sa préférence… En même temps, il n’y en avait pas de rose à paillettes… Pas très girly tout ça! Et je ne parle même pas des autocollants damiers noir et blanc qui viennent avec le vélo… Donc pas le choix, SuperMaman devait venir à la rescousse du vélo bleu! Et vite!

DSC_1240

Ce matin, j’ai sorti les rubans et les jolis autocollants et au boulot! J’ai commencé par faire de jolis pompons pour les poignées.

Pour faire de jolis pompons, disposer les rubans de différentes couleurs en étoiles, nouer les ensemble par de la ficelle, plier en deux et attacher l’ensemble par un deuxième bout de ficelle avec un double nœud. Passer ensuite un élastique dans le pompon pour le faire tenir sur la poignée et l’enlever facilement si besoin.

DSC_1253

Après les jolis pompons, je suis passée à l’étape des stickers: fleurs, étoiles, animaux rigolos, plus il y en a, mieux c’est.

Et voilà, le résultat après une petite demi-heure de pimpage… Pas mal mais…

DSC_1259

Mais je me suis dit qu’il fallait faire quelque chose pour cette selle noire. C’est là que je me suis souvenue que j’ai récemment acheté du tissu autocollant chez Daiso, le temple japonais où on trouve de tout à 1€, oui de tout, même du tissu autocollant!

DSC_1239

Du coup, rien de plus facile que de recouvrir la selle du vélo en un rien de temps.

DSC_1261

DSC_1260

Et maintenant, c’est PAR-FAIT! Il me tarde juste de voir la tête d’Albertine quand elle va rentrer tout à l’heure 🙂

 

1

La première robe de Petite Sœur

J’ai pas mal de petits projets couture en route en ce moment. J’aimerais bien finir tout ça avant l’arrivée de Petite Sœur parce que je sais d’expérience que le rythme va changer et que la machine risque de prendre un peu la poussière.

Quand c’est le premier, on se dit”Je ferai ci, je ferai ça et comme ci et comme ça” mais en vrai, rien du tout… Raison n°1: on est obnubilé par ce petit être magnifique et merveilleux sorti de nos entrailles et raison n°2: on devient esclave de ce petit être magnifique et merveilleux certes mais qui ne dort que par courtes phases et jamais en même temps que les autres et qui a un appétit d’ogre à n’importe quelle heure du jour et de la nuit…

Heureusement, on peut jouer un peu à la poupée pour se consoler du manque de sommeil et de temps… Et ça, j’adooore!

C’est donc une mini robe que je viens de coudre pour Petite Sœur en utilisant un chemisier H&M qui traînait dans ma boîte “Recyclage”. Un chemisier qui ne date pas d’hier mais que je ne suis pas sûre d’avoir porté plus de deux fois… En le transformant, j’ai beaucoup pensé aux couturiers du Bangladesh qui ont fabriqué ce vêtement parce que non seulement leurs conditions de travail sont déplorables et leurs salaires trop bas mais en plus, ils doivent bossent avec du tissu de m… Non mais vraiment, quelle galère ce tissu! Pfff! DSC_1206Comme souvent, j’ai travaillé sans patron en m’aidant des premières robes d’Albertine pour les mesures. J’avais envie d’une petite robe tout simple avec des bretelles croisées dans le dos et de jolis détails!DSC_1216

DSC_1218La prochaine fois, avec un peu de chance, je vous la montre portée sur ma poupée 😉

1

La petite chaise surprise! {customisation}

Hier, comme j’avais 5 minutes avant de récupérer Albertine à la crèche, je suis passée à Daiso, la chaîne japonaise où tout est à 1 euro. J’y trouve souvent des babioles pour bricoler et hier, c’est sur une petite chaise en bois que je suis tombée. En réalité, c’est un support pour plantes mais j’y ai vu tout de suite, un siège confortable pour poupée et qui plus est assorti au lit Ikea customisé le week-end dernier.

DSC_0033

J’ai opté pour un jaune plus pastel cette fois et quelques autocollants pour décorer.

DSC_0043

Mais pour rendre cette chaise vraiment confortable, j’ai surtout cousu une assise et un dossier noués aux barreaux par des rubans.

DSC_0045

Nounours louchait sur la chaise mais c’est la poupée Petit Collin qui a eu le droit d’y poser son derrière!

DSC_0048

Et voilà, il ne restera plus qu’à présenter l’objet à la principale intéressée en fin d’après-midi 🙂

3

DIY (avec ScanNCut): Une carte pour la Saint David

Pour Noël, j’ai reçu une machine qui me faisait rêver depuis longtemps: le ScanNCut de Brother. C’est un appareil de découpe professionnel qui taille tous les papiers possibles mais aussi les tissus pour faire des appliqués par exemple. On peut utiliser les motifs qui sont déjà installés dans la mémoire du ScanNCut ou importer les siens en USB ou encore les dessiner puis les scanner directement dans l’appareil. Le ScanNCut permet aussi de reproduire des motifs sur un support à l’aide des stylos inclus. Bref avec un peu d’imagination, cette machine repousse toutes les limites du collage, scrapbooking, art journaling, etc…

Si vous êtes curieux, allez voir le blog de Julie Fei-Fan Balzer, je crois qu’elle va devenir mon héroïne de 2016! Elle prouve que le scrapbook et compagnie, ce n’est pas réservé aux mamies anglaises 😉scanncut carteAprès mettre abreuvée de vidéos, la fête de David s’est dessinée comme l’occasion parfaite pour me lancer dans un premier projet! J’adore faire des cartes personnalisées, c’est tellement plus joli et avec l’assistance d’Albertine, je ne peux que faire du bon travail. Vous vous rappelez de la jolie carte pour l’anniversaire de David en début d’année? (Par ici!)

Pour cette carte, je suis partie sans idée fixe ne sachant pas ce que la machine me permettrait de faire. J’ai choisi un assortiment de papiers et j’ai commencé par découper “Bonne Fête” et “David” sur un papier cartonné bleu.scanncut carte 2

scanncut carte 3Ensuite, j’ai demandé à Albertine de faire un joli coloriage sur le fond de la carte qu’elle a fait avec beaucoup d’application.scanncut carte 4Je voulais aussi tester notre nouvelle imprimante Canon Pixma qui permet d’imprimer des photos de très bonne qualité alors nous avons fait une série de selfie-grimaces et imprimé la plus jolie, directement depuis l’application Canon sur mon téléphone (tip top!). scanncut carte 5Quelques petites découpes supplémentaires plus tard, j’ai commencé à composer ma carte et à coller!scanncut carte 6

scanncut carte 7Et voilà le travail! Les découpes sont parfaites et quel gain de temps! La carte a été réalisée en 1h et demi seulement 🙂scanncut carte 8

scanncut carte 9

Il ne reste plus qu’à écrire un petit mot…

scanncut carte 10J’en connais une qui va regarder ce post avec des étoiles dans les yeux… N’est-ce pas ma petite Maman?