2

Une journée au sanctuaire des éléphants

Vendredi dernier, j’ai fait une petite pause de la couture. Je me suis rendue avec un petit groupe de françaises au sanctuaire des éléphants en tant que volontaire pour s’occuper des animaux toute la journée. Le sanctuaire, situé à 1h30 de KL, est un lieu qui recueille des éléphants blessés ou orphelins et qui est ouvert au public tous les jours. Nous l’avions déjà visité avec David et Albertine lors de notre voyage de reconnaissance avant notre installation en Malaisie.

Pour préparer notre venue en tant que soigneurs d’un jour, notre guide Dali nous a envoyé un long e mail décrivant en détails les activités et le boulot à faire sur place. Malgré le ton un peu sec du message, je me suis sentie prête à retrousser les manches, à couper pastèque et cannes à sucre et à ramasser ce qui doit l’être… elephant sanctuary

Bon à savoir: les éléphants mangent beaucoup de pastèques… Il faut donc en couper des tonnes!!!

elephant sanctuary 2Malheureusement, mes attentes n’ont pas été comblées… Dali était à l’image de son email, plus commandeur que pédagogue. La journée n’était pas du tout personnalisée, le gars fait clairement du copié-collé d’un groupe à l’autre et personne n’a intérêt à poser une question quand ce n’est pas le moment. Nous n’avons eu aucun contact avec les mahouts (soigneurs d’éléphants) pour en savoir plus sur la relation homme/animal et (c’est ce qui m’a le plus déçue) les éléphants ne sont pas sortis de leur enclos de la journée, à part le petit groupe qui est descendu pour le petit tour au milieu des visiteurs du parc. Apparemment, ils sortent une fois dans la journée très tôt le matin pour une marche de 2 heures dans la jungle mais quand nous sommes arrivées, la promenade était déjà finie. Dommage…elephant sanctuary 5

elephant sanctuary 8

elephant sanctuary 4Le seul moment vraiment chouette fut la toute fin de journée où nous avons enfin pu passer un peu de temps dans les enclos et inciter les jeunes à frotter les flancs contre nous pour faire des câlins… À part ces quelques instants, j’ai eu l’impression que Dali n’a fait que nous mettre en garde contre les éléphants comme étant des animaux sauvages et agressifs. J’imagine bien que de tomber nez à nez avec un troupeau dans la jungle, ça doit faire bizarre mais franchement derrière leurs barreaux, ils avaient plus l’air triste que méchant. elephant sanctuary 9

elephant sanctuary 7

Attention, à ce moment là, je me suis encore faite “gronder” car trop proche de ce petit éléphanteau de 15 mois qui peut être agressif même à travers sa cage et en dormant…

elephant sanctuary 6

La promesse d’une expérience que l’on ne peut avoir nulle part ailleurs n’a pas été tenue pour ma part. Avec David, nous avions eu une expérience bien plus agréable et extraordinaire dans un autre sanctuaire vers Chiang Mai en septembre 2011. Nous avions pu accompagner les mahouts à dos d’éléphants (sans selle) pour une grande balade dans la jungle et une baignade dans la rivière. Nous avions aussi passé beaucoup de temps à les nourrir et avions pu discuter avec l’équipe des soigneurs dans une ambiance plus détendue.

elephant sanctuary 3Moi qui pensais y retourner avec David et Papi Hervé en janvier et bien, non… Nous trouverons d’autres activités!

Advertisements
1

Kanoe, les bijoux

J’avais plein d’articles en préparation pour le mois de novembre mais toute mon énergie et toute mon attention se sont posées sur le berceau de Kanoe. Les rumeurs sont vraies: nous n’en dormons plus la nuit, nous n’avons plus le temps de faire de bons petits plats à nos maris et à nos enfants, le bazar s’entasse mais nous touchons au but et nous sommes plus qu’heureuses de cette aventure! Y’a pas à dire mais bosser avec une copine en écoutant Keen’V, c’est le top quand même 😉

Trêve de bla bla, j’en ai un peu plus à dévoiler aujourd’hui: de jolis bracelets et boucles d’oreille!kanoe 4

kanoe 5

kanoe 6

kanoe 9Bien entendu, tout est fait main: pompons, bracelets brésiliens et enfilage de perles Swarovski et pour qu’il y en ai pour tout le monde, nous n’avons pas chômé!kanoe 7Mon avis perso (mais il n’engage que moi, hein!), ça va quand même super bien avec la petite pochette Kanoe en lin, non?kanoe 8Allez, je vais coudre et je reviens vite avec d’autres photos, promis!

1

Kanoe, c’est parti!

Je vous avais déjà dévoilé qu’avec ma copine Karine, nous nous lançons dans une aventure créative. Aujourd’hui, je vous en montre plus avec le lancement officiel du Facebook de notre toute petite marque Kanoe. Une petite marque qui nous l’espérons va grandir très vite!kanoe front pcPour les curieux, nos portes seront ouvertes mardi 1er décembre, de 9h30 à 14h, à Kuala Lumpur. Oui, je sais, ça fait une trotte pour beaucoup d’entre vous mais nous vous accueillerons autour d’un thé ou d’un café pour la peine 😉

Sinon, il faudra pour le moment vous contenter de baver sur les photos!kanoe 3

kanoe 2

kanoe 1Voilà de quoi vous donner une idée des jolies matières et couleurs. Ce n’est que la première étape de notre aventure mais nous avons beaucoup de projets pour l’avenir de Kanoe alors encouragez-nous sur Facebook pour ne pas en louper une miette…

3

Balade à Ubud

Je suis un peu débordée cette semaine, c’est le coup de feu avant le lancement officiel du projet dont je vous parlais l’autre jour (ici)… Avec Karine, nous bossons d’arrache-pied mais ça vaut le coup, nous sommes dingues de notre collection de sacs et de bijoux!

Bref, bref, je finis de vous montrer nos petites vacances reposantes à Bali avec notre balade du côté d’Ubud. Cette petite ville, tout aussi touristique que le bord de mer, se situe plus au centre de l’île. Nous avions choisi une excursion cool avec seulement 3 arrêts: la forêt des singes, les rizières et une cascade.

J’ai hésité longuement pour la visite de la forêt des singes, il s’agit de macaques et c’est vrai qu’à Kuala Lumpur, il y en a déjà beaucoup… Mais les critiques sur TripAdvisor étant bonnes, je me suis dit let’s go! Finalement, ce fut une agréable surprise: peu de monde puisqu’il était tôt, un joli parcours ombragé et effectivement plein de singes pour occuper Albertine. Comme nous sommes habitués à ces coquins, nous avons fait attention à ce qu’elle ne s’approche pas trop quand même… Elle leur aurait bien fait des câlins comme elle peut en faire à Moustique et Moustache!ubud

ubud 2

ubud 3

ubud 6

Albertine essaie de négocier un bout de banane mais pas moyen…

ubud 11

ubud 5

ubud 4

ubud 12

ubud 7En faisant le tour du temple, nous sommes tombés sur deux compères voraces qui se sont jetés sur mon dos pour me voler mes bananes. Albertine, qui était dans mes bras, a trouvé la scène bien amusante. Heureusement, Papa est venu à notre secours en mettant une bonne fessée à l’un des gourmands… Albertine et moi avons ensuite assisté à une bataille de dents entre l’homme et l’animal… Ah ah ah!ubud 8

ubud 9

Voilà les coquins dont je viens de vous parler…

ubud 10Après cette visite, nous avons fait halte aux fameuses rizières… En fait, il s’agit d’une toute petite portion de culture bien aménagée pour le plaisir des touristes et avec plein de petites terrasses de cafés pour faire une pause coconut/spring rolls/fried rice avec vue. ubud 13

Un endroit un peu surfait mais photogénique!

ubud 15

ubud 14

ubud 16

Albertine, une enfant élevée à la noix de coco!

ubud 17Pour finir et pour se rafraîchir, nous avons fait un tour à la cascade Tegenungan. Il nous a fallu descendre de nombreuses marches pour l’atteindre et de baigner… Je m’attendais à une eau un peu glacée mais non, non…ubud 18

ubud 19Un petit plouf qui fait du bien sauf qu’il a fallu remonter les marches… Une fois, arrivés en haut, nous transpirions de nouveau! Raté… Ah ah!

C’est sur ces quelques images que je referme la parenthèse balinaise en espérant y retourner un jour pour explorer d’autres coins de l’île… Et faire du surf pour certains (non, pas moi!).

7

Bali, le soir…

Je voulais publier samedi la suite de nos photos à Bali et puis… Et puis il s’est passé ce qui s’est passé… Le week-end s’est déroulé avec une boule dans le ventre et l’esprit hypnotisé par l’écran, entre incompréhension, colère et profonde tristesse.

Pour plusieurs raisons, je n’ai pas choisi la voie de la politique, je m’en remets donc à nos dirigeants pour beaucoup de choses. Mais plus le temps passe, plus je me rends compte que les gouvernements du monde ont échoués et ont complètement abandonné l’humanité, les vies humaines valent moins que le profit personnel et le pouvoir… Que devons-nous et pouvons-nous faire maintenant en tant qu’individu lambda? Continuez à vivre en attendant la prochaine tragédie? Je disais récemment à des amies que je n’ai plus beaucoup d’espoir en général quand je vois ce que les hommes se font les uns aux autres et ce que nous faisons de notre belle planète. Aujourd’hui, j’en ai encore moins…

Je vais quand même continuer à publier nos photos de Bali. En revanche, mon soupir de bonheur s’est transformé en gorge serrée… bali soir

bali soir 13

bali soir 14

La plage de Seminyak qui s’anime doucement en fin d’après-midi…

bali soir 8

bali soir 12

bali soir 2

bali soir 3

Dîner les pieds (et les mains) dans le sable, pas très propre mais tellement plus rigolo!

bali soir 5Profitons de chaque instant comme savent le faire nos enfants, un seau et une pelle sur une plage suffisent à les rendre heureux. bali soir 11

bali soir 10

Le sable, c’est bon pour la peau!

bali soir 9

bali soir 7

bali soir 6Heureusement qu’il y a les bons moments pour contrebalancer les mauvais… Restons soudés, ne laissons pas les terroristes nous diviser et nous enfermer dans la peur et croisons les doigts pour le gouvernement nous sorte de là parce que c’est leur boulot quand même!