1

Night night Jakarta

    

Advertisements
1

Cadeau de naissance cousu main

Hier, autour d’un thé et d’un gâteau au citron, nous avons eu le plaisir de rencontrer Meï, la dernière née de la résidence. Sa maman étant aussi une fan de couture, je n’ai donc pas résisté à lui offrir un petit cadeau fait main, des lettres en tissu rembourrées pour accrocher aux barreaux du lit. J’ai rajouté une étiquette brodée pour que cette petite poupée se “souvienne” de nous.

meiJe dois avouer que je ne suis pas sûre que je l’aurais fait pour un long prénom!

mei2Les observateurs auront remarqué que j’ai déjà utilisé ce tissu pour le cartable, le béguin et un ensemble pour Albertine… Après ça, il ne reste plus que de toutes petites chutes. Snif, snif 😦

3

Don’t mess with Malacca… Again!

Les amoureux du Texas (et les mecs qui bossent dans le oil and gas) doivent se demander pourquoi ce titre… Et bien voilà:

malacca59Pas sûr que le vol de la devise de l’état américain se justifie mais bon…! Malacca c’est donc un peu d’histoire comme je vous le disais hier (ici) mais c’est aussi une ville tranquille dont nous avons apprécié les petites rues commerçantes autour de Jonker Street.

malacca8 malacca9

malacca11

malacca12

malacca10Un vendeur de cacahuètes heureux en vaut deux…

malacca55

malacca57 malacca13

Botus et mouche cousue, nous avons retrouvé Dupont (regardez la moustache, pas de doute!)… 

malacca54

malacca56

malacca58Malacca ressemble pas mal à GeorgeTown que nous avions visitée début mai (ici) avec le même style de maison peranakan et des rickshaws partout… Mais qui sont juste 10 fois plus kitsch! En plus, on les entend à 15km à la ronde avec leur sono pourrie à l’arrière. Bref, un truc pour les touristes qui portent du synthétique, si vous voyez ce que je veux dire!

malacca14 malacca15

 Ga-ga-ou-la-laaa

malacca24Samedi soir, nous avons profité de la côte pour aller manger des fruits de mer dans les petits restos locaux du quartier portugais. Un quartier où toutes les maisons ont un crucifix au dessus de la porte et où apparemment, on parle encore une sorte de créole portugais, le Kristang… Cela ne nous a pas empêché de nous goinfrer de poisson, crabe, crevettes et Saint-Jacques pendant qu’Albertine se faisait une copine et courrait entre les chaises en plastiques!

malacca28La vue mer sur le détroit n’est pas extraordinaire…

malacca30

malacca29

malacca31Notre restaurant de fruits de mer portugais… En Malaisie, on appelle ça un mamak (un comptoir, une cuisine, des tables, des chaises et des couverts en plastiques). 

malacca33

malacca32

malacca34Finn et Albertine

Comme Malacca est une petite ville, nous en avons vite fait le tour ce qui nous a permis de profiter aussi de l’hôtel qui abrite (roulement de tambour, s’il vous plaît) la plus grande table en bois fait dans un seul morceau de Malaisie! Et oui, ce n’est pas rien Mesdames, Messieurs!

malacca49

malacca50Waaa!

malacca26 malacca27

On a aussi fait de la balançoire et des sauts dans la piscine! Youpi!

malacca53 malacca52

malacca51

Et voilà, Malacca c’est fait! On est prêt pour la prochaine destination… Départ jeudi soir!

1

Don’t mess with Malacca

Ce week-end, nous sommes partis à la découverte de Malacca, à deux heures de route au sud de KL. Malacca, comme je vous l’avais raconté il y a bien longtemps déjà (ici), fut le premier port de commerce entre la Malaisie et la Moyen-Orient. C’est là que le pays commença sa conversion à l’Islam et que les colonisateurs portugais puis hollandais s’imposèrent petit à petit.

Nous avons donc déambulé autour des restes de la forteresse portugaise construite au 16ème siècle dont les ruines se mélangent aux constructions hollandaises du 18ème, conservées d’une façon un peu carton-pâte à mon goût… Encore une fois, on dirait plus un décor de cinéma qu’un lieu véritablement historique… M’enfin!

malacca1L’Église du Christ, la plus vieille église protestante de Malaisie encore en fonction, construite par les Hollandais pour remplacer le catholicisme imposé par les Portugais.

malacca5

malacca6 malacca3

malacca2

malacca4

malacca35Le Stadhuys, ancienne mairie et centre administratif hollandais et probablement aussi, la caserne des pompiers!

malacca36

malacca37Promenade autour de la colline St Paul

malacca38

malacca39

malacca41 malacca40

L’Église St Paul, originellement appelée Église de la Mère-de-Dieu, construite sous les ordres d’Alfonso d’Albuquerque, navigateur et militaire portugais, acteur principal de la prise de Malacca en 1511 et confiée à François-Xavier, missionnaire jésuite.

malacca42

malacca44

malacca43Cimetière hollandais

malacca45

malacca48Porte de la Famosa, forteresse portugaise

malacca46

malacca47

Pour bien profiter de la ville sans trop se fatiguer, nous avons opté pour la croisière sur la rivière, véritable “promène-couillons” comme on dit chez moi… Nous nous sommes retrouvés coincés entre de nombreux malais, malaisiens, chinois et taïwanais qui portaient tous des vêtements synthétiques et ça, c’est LA mauvaise idée quand on se promène par 36°C…

malacca22

malacca7

malacca16Regardez comme on fait bien semblant d’être contents!

malacca17

malacca18Heureusement, les rives sont jolies…

malacca19

malacca20

malacca21L’Église St François-Xavier construite à la fin du 19ème siècle pour célébrer le missionnaire.

malacca23 malacca25

Pour finir, le musée maritime en forme de réplique du Flora del Mar, le navire portugais qui accosta Malacca au 16ème siècle.

 Voilà pour la visite de Malacca côté historique mais j’ai encore plein d’images en stock alors rendez-vous demain pour la suite!

9

Un peu de Montessori à la maison (DIY)

La maman parfaite d’aujourd’hui connaît Maria Montessori mais comme la maman parfaite est rare (ouf!) elle ne fait pas tout Montessori mais juste ce qui l’arrange!

Je suis d’accord avec les grands principes Montessori, je suis pour une éducation ouverte, un accompagnement du développement de l’enfant dans un cadre mis en place par les adultes. Je pense aussi que l’enfant doit être l’acteur de sa vie et que l’adulte doit respecter son rythme.

Finalement, je trouve qu’il y a des choses que l’on fait intuitivement sans même savoir que c’est étiqueté Montessori: proposer des jeux éducatifs et sensoriels, les laisser à la portée de l’enfant, le laisser libre de choisir ses activités, le faire participer à la vie de la maison en aidant en cuisine, au rangement ou avec le linge.

Et puis, d’un autre côté, on peut hésiter à scier les barreaux du lit pour que l’enfant puisse se lever quand il veut… Au petit matin, je ne dis pas mais il ne risque pas de se mettre à jouer la nuit??? Ou alors de finir le dodo la tête contre le parquet? Si certains parents ont testé, laissez moi votre avis en commentaire 🙂

À la maison, je prends le temps de faire au moins une activité (gommettes, dessins, ballon, Duplo, musique, danse ou autre) avec Albertine dans l’après-midi et j’essaie de lui proposer de nouveaux objets à regarder et à manipuler régulièrement. Les jouets sont rangés à sa hauteur, elle a sa petite table et sa petite chaise, un porte-livre en accès libre et il n’y a pas de grands interdits dans la maison. Elle a beaucoup de jouets en bois, la maman parfaite et au top de la tendance que je suis (ironie, je précise) aime les jouets en bois et vintage donc ça tombe bien! Mais on a aussi des jouets en plastiques qui font pouët pouët parce que je ne pense pas que ce soit néfaste non plus… Tout est une question d’équilibre, comme avec le Nutella ou le MacDo, hein!

La semaine dernière, elle a reçu une poussette canne pour son bébé qu’elle adore et trimbale partout. Elle en est folle de sa poussette et ça ne l’empêche pas de faire des puzzles en bois et d’empiler des duplos. poussette Et pour contrebalancer cet achat, je me suis lancée dans un DIY Montessori parce que cette activité me semblait naturelle et facile d’exécution. J’ai simplement acheté des boîtes en bois dont j’ai peint l’intérieur (couleurs primaires, secondaires, noir et blanc) pour y ranger les duplos ou autres petits objets par couleur. C’est une activité qui demande à l’enfant réflexion et organisation pour la mener à bien. Et si ce n’est pas fait comme il faut du premier coup, ce n’est pas grave… On respecte et on se rouspète pas! (C’est ça aussi Montessori…)

montessoriSi vous avez un Leroy-Merlin ou un papi à côté de chez vous, vous pouvez même faire les boîtes tout seul!

montessori2 montessori3

montessori5Alors, on fait quoi avec ça, ma poulette?

montessori4

montessori6Compris!

montessori7Mais renverser les boîtes, c’est sympa aussi 🙂

Et pour l’activité de cet après-midi, ce sera préparation des sacs avec Maman pour le week-end à Malacca! Youpi!